Rechercher


dans le catalogue sur le site internet

Vous êtes ici

Le dernier tabou : harkis restés en Algérie après l'indépendance de Pierre Daum

Samedi 15 octobre 2016 15:00
Infos pratiques: 

Entrée libre

Thème: 
Type d'événement: 
Localisation: 
Public: 

On pense en général que les harkis, ces Algériens intégrés à l’armée française pendant la guerre d’Algérie, ont soit réussi à s’enfuir en France, soit été massacrés au moment de l’indépendance. Cette idée est complètement fausse. En réalité, la plupart d’entre eux n’ont pas été assassinés, et vivent en Algérie depuis un demi-siècle. Une vérité difficilement acceptable des deux côtés de la Méditerranée…

Journaliste, ancien correspondant de Libération en Autriche, Pierre Daum, a aussi collaboré à plusieurs journaux européens : Le Monde, L’Express, La Libre Belgique, La Tribune de Genève, etc. De retour en France en 2003, il devient correspondant de Libération en Languedoc-Roussillon. En 2009, Actes Sud publie sa première enquête historique, Immigrés de force, les travailleurs indochinois en France (1939-1952), qui révèle l’utilisation forcée de 20 000 paysans vietnamiens dans les usines d’armement de métropole, mais aussi dans la relance de la riziculture de Camargue. Le livre est préfacé par Gilles Manceron, un des plus grands historiens de la colonisation française. Il a été adapté au cinéma par le réalisateur franco-vietnamien Lam Lê dans Công Binh, la longue nuit indochinoise, sorti en 2013. En octobre 2014, un Mémorial national aux travailleurs indochinois a été inauguré en Camargue.
En janvier 2012, Pierre Daum publie chez Actes Sud (puis chez Média Plus à Constantine) Ni valise ni cercueil, les Pieds-noirs restés en Algérie après l’indépendance, avec une préface de Benjamin Stora. Ce livre révèle une autre page enfouie de l’histoire coloniale française. Alors que tout le monde pensait que tous les Pieds-Noirs (c’est-à-dire les Français d’Algérie) avaient quitté leur pays en 1962, Ni valise ni cercueil décrit la vie de 200 000 d’entre eux qui ont choisi de vivre dans l’Algérie indépendante.

http://lederniertabou.com/

Parallèlement à ses travaux de recherches sur le passé colonial de la France, Pierre Daum effectue régulièrement des grands reportages pour Le Monde diplomatique.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de prévenir le spamming