Rechercher


dans le catalogue sur le site internet

Vous êtes ici

Conférence " les robots sexuels, entre fantasme et réalité " par Agnès Giard

Samedi 06 octobre 2018 16:00
Infos pratiques: 

Exclusivement pour adultes - Sur inscription par Facebook, par téléphone au 05.45.94.56.00 ou à l'accueil.

Type d'événement: 
Localisation: 
Public: 

Depuis moins de deux ans, un nombre croissant de bordels en Europe offrent les services de poupées en silicone pour des tarifs équivalents à ceux de « vraeis » prostituées. Certains journalistes s’inquiètent : les poupées feront-elles concurrence aux prostituées de chair et d'os ? La presse cependant se veut “optimiste”. Elle accorde souvent plus de place aux défenseurs du phénomène, qui le présentent comme salvateur : grâce aux poupées, les pervers et les frustrés pourront « se satisfaire » sans que nul humain soit lésé, disent-ils, allant jusqu’à prédire la fin des trafics de chair humaine.*

Certains futurologues affirment volontiers que les androïdes permettraient d’« éradiquer l’esclavage sexuel », prédisant l’avènement d'un monde à la "Westworld", où des robots hyper-réalistes répondraient à tous les désirs de leurs utilisateurs et utilisatrices… Que penser de tout cela ? Au Japon, où les poupées de silicone ont fait l’objet de spéculations similaires entre 2003 et 2005, les beaux discours – qu’ils soient pro ou anti – n’ont pas survécu à l’épreuve de la réalité. La prostitution des love doll s’est en effet révélé un immense échec. Pourquoi ? A la lumière du cas japonais, j'aimerais questionner ce préjugé qui veut qu'un ersatz d’humain (poupée ou robot sexuel) puisse "utilement" remplacer une femme de chair et d'os.

Biographie

Agnès Giard est anthropologue à l’Université de Paris Nanterre. Ses recherches portent sur les poupées de silicone et de silicium, les supports de présence émotionnelle et l’industrie des simulacres affectifs au Japon. Elle a publié, entre autres : L’Imaginaire érotique au Japon (Glénat, 2006), Dictionnaire de l’amour et du plaisir au Japon (Glénat, 2008), Les histoires d’amour au Japon (Glénat 2012), Un désir d’humain Les love doll au Japon (Les Belles Lettres, 2016).

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de prévenir le spamming